La famille j’y crois !

Nous contacter Adhérer en ligne

Accueil > Mariage pour tous > L’AFC de Sens auditionnée par Mme Fort sur la transformation du (...)

L’AFC de Sens auditionnée par Mme Fort sur la transformation du mariage

jeudi 22 novembre 2012[, ]

Les représentants de l’AFC de Sens et sa région ont été auditionnés mercredi 21 Novembre par Mme Fort, député de la 3ème circonscription de l’Yonne, à propos du projet de loi du gouvernement de transformation du mariage.

A cette occasion, l’AFC de Sens et sa région a rappelé les raisons qui fondent son opposition au projet de loi. Pour elle, en effet, la législation en préparation conduira à :
- transformer le mariage existant et non à l’ouvrir à une nouvelle catégorie de personnes,
- soustraire la société de sa responsabilité vis-à-vis des droits de l’enfant en élargissant les critères d’adoption.

Utiliser le même terme pour une union entre personnes de même sexe ou entre un homme et une femme ne suffira pas pour qu’il y ait identité de situation entre ces deux « unions », mais conduira à la disparition du sens commun qui fait société.
Chacun aura sa propre conception du mariage : ce qui aboutira à une privatisation du mariage.

Les différentes dimensions de la filiation seront bouleversées sans égard pour les enfants qui sont d’ailleurs les grands absents du projet quoi qu’en disent ceux qui le défendent.

Mme Fort, consciente des enjeux, a regretté que le gouvernement refuse une grand débat national sur un projet de loi qui change radicalement l’institution du mariage.

Le groupe UMP a saisi le comité consultatif national d’éthique en raison du glissement induit par le projet, du droit de l’enfant vers un droit à l’enfant.
Le groupe UMP a également demandé la création d’une commission spéciale au sein du parlement pour en examiner tous les conséquences sur la société. Cette demande a été refusée et Mme Fort a interpelé le gouvernement sur ce sujet lors de la séance des questions d’actualité, mercredi 14 novembre 2012.

Mme Fort a assuré les représentants de l’AFC de Sens de son opposition au projet de loi ainsi que de celle du groupe UMP.
Elle ne pourra malheureusement pas être présente à la conférence sur le sujet organisée à Sens le mardi 11 décembre, salle de la Poterne à 20h30 avec Thibaud Collin, mais a apprécié celle organisée vendredi dernier à Joigny avec Antoine Renard.